Livraison offerte à partir de 59 euros d'achat ♡ Livraison offerte à partir de 59 euros d'achat ♡

Arrêtez de vous excuser d'être vegan ou végétarien ! 3 conseils pour vous aider à faire face aux critiques

Il peut être difficile d'être végétarien ou végétalien dans notre environnement quotidien. Enfin, c'est nettement plus simple avec notre communauté en ligne, non? Nous nous donnons mutuellement des conseils et des astuces, + un soutien constant qui nous rend confiants dans notre choix. Dans un environnement omnivore, en revanche, il est difficile d'être "différent".

Généralement, nous n'avons pas beaucoup d'amis vegan dans le monde réel, et personne dans nos familles n'est végétarien. Ainsi, il peut arriver que des personnes proches de nous expriment leur désaccord avec nos choix. Les commentaires les plus fréquents sont du genre :


"Tu dois avoir une faible teneur en fer."
"Alors tu prends juste une salade ?"
"Comment peux-tu boire ce truc vert ?"
"Pourquoi ne veux-tu pas un morceau de mon gâteau d'anniversaire ?"
"Où trouves-tu tes protéines ?"

Face à ces commentaires redondants, on peut avoir plus ou moins de problèmes à dire aux gens que nous sommes végétalien/végétarien... Cependant, vous avez peut-être remarqué quelque chose dans la façon dont on le dit aux gens : souvent on s'excuse pour notre végétal/risme.
"Désolée, je suis vegan/végétarienne."


Cela vous semble familier ? Mais attendez. Pourquoi diable suis-je désolée ? Je ne suis pas désolée d'être vegan, alors pourquoi est-ce que je m'excuse ? Ce qui m'amène à ceci : nous devrions arrêter de nous excuser d'être vegan ! Nous sommes fiers de ce choix et il n'y a rien de mal à cela.

Voici 3 conseils pour ne plus s'excuser d'être vegan, qui fonctionneront aussi très bien pour les végétariens.

 

1. La plupart des gens ne se donneront pas la peine de comprendre... Passez à autre chose !

Une raison courante pour devenir végétalien est la non-violence, ou Ahimsa dans la philosophie du Yoga. C'est l'un des 5 Yamas ou vertus morales de cette philosophie, et cela signifie être gentil, bienveillant, compatissant et non-blessant pour soi-même et pour les êtres vivants qui nous entourent... Nous n'avons absolument pas besoin de nous excuser pour cela !

Pour découvrir l'Ahimsa, ou principe spirituel de bienveillance, lisez cet article.

Ce qui se passe généralement lorsque vous dites à quelqu'un que vous êtes végétalien, c'est que cette personne commence à remettre en question son propre mode de vie, et cela la met mal à l'aise. Elle essaie de se convaincre qu'elle ne pourrait jamais être vegan, et elle défend souvent sa position en vous attaquant (le végétalien) d'une manière ou d'une autre. Ne le prenez pas personnellement !

Les gens ne comprendront pas toujours vos choix. Dites simplement que vous êtes végétalien quand vous devez le dire, et cessez de vous soucier des opinions des autres. Lorsque vous cesserez d'avoir peur des commentaires que vous recevrez, vous serez maître de vos décisions et vous cesserez de vous en excuser.

2. Ce n'est pas grave d'apporter sa propre nourriture

Lors des réunions de famille et dans les restaurants, le végétalien se voit généralement offrir une salade tandis que tout le monde mange un repas "complet". Il n'y a souvent pas beaucoup d'options pour vous. Mais comme vous avez pris cette décision en toute conscience, vous êtes d'accord avec cela.

Vous n'avez pas envie de pizza au fromage ou de viande. Cependant, le fait que vous ne mangiez pas ce que tout le monde mange peut mettre les autres mal à l'aise. Surtout si vous êtes chez quelqu'un, l'hôte peut avoir l'impression de ne pas bien vous accueillir. Vous voulez qu'il se sente mieux, alors cette situation vous conduit à cette horrible phrase : "Je suis désolé, je suis vegan."

Oubliez ça ! Assurez-vous que l'hôte sait à quel point vous êtes heureux d'être là et que vous avez pris des mesures pour vous assurer que vous avez assez mangé. Pour un repas au restaurant, consultez le menu à l'avance et décidez si vous devez arriver le ventre plein. Pour un repas à la maison, apportez votre propre nourriture pour vous-même ou, mieux encore, pour partager !

3. Établir des règles de base

Il n'est pas nécessaire de dire que vous êtes désolé d'être végétalien. Même si le mot "désolé" fait partie de votre vocabulaire, il ne qualifie pas du tout le fait d'être vegan. Au lieu d'essayer de rendre les autres plus à l'aise en votre présence, vous pourriez simplement établir quelques règles de base.

Par exemple, si une discussion sur la viande vous met mal à l'aise, demandez aux gens de ne pas discuter de viande avec vous. Ne vous inquiétez pas, vous n'offenserez personne. Vous vivez simplement votre meilleure vie, comme tout le monde.

Mais croyez-moi, il ne sert à rien de se lancer dans des discussions houleuses. Si quelqu'un s'intéresse vraiment au véganisme, parlez-en avec lui et vous l'inciterez peut-être à l'essayer. Mais si vous avez affaire à des personnes un peu trop lourdes, ignorez simplement les commentaires. Cela permet à tout le monde de rester civilisé !

Soyez fier de ce que vous êtes et arrêtez de vous excuser pour cela !

Sois qui tu es et sois fier de toi. Ce n'est pas à nous de décider si les autres nous accepteront ou non. Nous ne devrions donc jamais modifier notre vie pour faire plaisir aux autres. Notre objectif est de rester forts dans ce voyage vegan.

Parfois, nous devons simplement nous concentrer sur nos contributions à créer un monde meilleur, et nous devrions définitivement arrêter de nous excuser pour cela!

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré