Livraison offerte à partir de 59 euros d'achat ♡ Livraison offerte à partir de 59 euros d'achat ♡

Comment être Vegan : Qu'est-ce qu'un vêtement vegan ?

Vous ne mangez pas vos vêtements, alors qu'est-ce qu'un vêtement végan ? Voici comment et pourquoi choisir des vêtements, des chaussures et des accessoires végans.

Le véganisme n'est pas un régime alimentaire ou une cure de désintoxication. C'est un choix de vie qui vise à protéger les animaux en évitant tous les produits d'origine animale. Manger des aliments végétaliens est certainement un premier pas important vers un meilleur bien-être des animaux, mais les végétaliens évitent également les cosmétiques, les vêtements et les produits ménagers qui contiennent des produits d'origine animale.

 

Qu'est-ce qu'un vêtement vegan ?

Un vêtement vegan est un vêtement fabriqué sans produits animaux. Certains produits d'origine animale, comme le cuir, sont assez évidents, mais d'autres sont un peu plus difficiles à repérer. Voici une liste de choses à éviter, si vous voulez garder les animaux morts hors de votre placard :

  • cuir
  • fourrure
  • soie
  • plumes
  • os
  • corne
  • coquillage
  • laine
  • cachemire
  • angora
  • peau de serpent
  • daim (le microsuède est cependant exempt d'animaux)
  • pashmina
  • mohair

Les produits d'origine animale peuvent se cacher dans des endroits inattendus, alors lisez les étiquettes de vos vêtements avant de les acheter. Si vous avez besoin d'aide, Happy Cow* propose un guide pratique sur les alternatives courantes au cuir, à la fourrure, à la laine, au duvet et à la soie. (*en anglais)

 

Pourquoi acheter des vêtements végans ?

Parce que le véganisme vise à protéger les animaux, les végans n'achètent pas de vêtements fabriqués à partir de matériaux qui exploitent les animaux. Selon PETA, les produits d'origine animale utilisés dans la fabrication de vêtements ne sont pas que des sous-produits, comme on peut entendre certains le prétendre. Ils soulignent, par exemple, que la vente de cuir contribue à soutenir les abattoirs en leur procurant un revenu supplémentaire.

Tout comme l'élevage industriel dans l'industrie alimentaire, l'élevage d'animaux pour la fabrication de vêtements et d'accessoires est souvent cruel pour les animaux et nocif pour l'environnement. Même les animaux "élevés sans cruauté" sont gardés en captivité et abattus des années avant qu'ils ne meurent naturellement, il est donc difficile d'affirmer que tout matériau d'origine animale est vraiment sans cruauté.



L'abandon de toutes les matières animales peut sembler extrême, mais la laine est un bon exemple de la différence entre la réalité et notre vision de l'agriculture animale. Les moutons ont été élevés pendant des décennies pour obtenir de plus en plus de peau, de sorte que les agriculteurs peuvent tondre plus de laine à partir d'un seul mouton. Cet élevage sélectif signifie que les moutons modernes sont misérables. Jill Ettinger, de Feelgood Style, décrit la vie réelle d'un mouton moderne :

"Le mulesing est la pratique qui consiste à enlever l'excès de peau autour du derrière d'un mouton. La laisser là peut permettre aux excréments de s'accumuler et (alerte générale), aux asticots d'infester littéralement le mouton et même de le tuer. Le mulesing est donc une pratique qui consiste à couper la laine et la peau des fesses des jeunes moutons. Cela se fait presque toujours sans analgésiques. Les tissus bruts sont exposés et la blessure peut causer une douleur à vie.

Ce n'est pas un cas rare dans la production de laine. C'est la norme, tout comme les porcs qui se font couper la queue ou les jeunes poulets qui se font arracher le bec dans les élevages industriels. Cela fait partie de la méthode industrielle".

Si nous voulons protéger les animaux, nous devons cesser de les exploiter, et ce que nous mettons dans nos placards a autant de pouvoir pour changer cela que ce qu'il y a dans nos assiettes.

 

Où puis-je trouver des vêtements végans ?

Acheter des vêtements végans ne devrait pas être difficile. Il suffit de chercher des tissus naturels et végétaux comme le coton, le lin et le chanvre. Les matières synthétiques sont également des alternatives respectueuses des animaux contrairement à des matériaux comme le cuir, la laine et la soie. De nombreuses marques grand public proposent des vêtements, des chaussures et des accessoires végétaliens - gardez un œil sur l'étiquette lorsque vous faites vos achats.



Qu'en est-il des vêtements contenants des matières animales qui se trouvent déjà dans votre placard ?

C'est un sujet controversé dans la communauté vegan, il peut y avoir des discussions à ce sujet très animées. Vous trouverez ci-dessous les deux options de base ; à vous de décider ce qui vous semble être le meilleur choix pour vous !

Certains végans ne peuvent pas se résoudre à porter des vêtements en cuir, en soie et en laine qu'ils possédaient à l'époque de leur vie de pré-végan. D'autres décident d'arrêter d'acheter de nouveaux produits dérivés d'animaux mais utilisent ce qu'ils ont, car jeter ces choses leur semble être du gaspillage.

Chaque état d'esprit se comprend. Si chaque fois que vous regardez une paire de chaussures en cuir, vous voyez la cruauté de l'industrie du cuir, il est compréhensible que vous vouliez les mettre à la porte. Si le fait de jeter des vêtements et des accessoires ne correspond pas à votre éthique personnelle, vous pouvez garder vos vieux pulls en laine et ne pas acheter de nouveaux vêtements ou accessoires dérivés d'animaux.

L'option que vous choisirez pour vos vieux vêtements vous appartient. Suivez votre instinct. En fin de compte, il s'agit de vivre vos convictions du mieux que vous pouvez.

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré